sarah boreo et le theatre


Sarah BOREO, comédienne, auteure, créatrice de pièces de théâtre, diseuse plus que chanteuse, c'est un festival de scènes plurielles. Elle passe avec une aisance raffinée de la chanson à la mise en scène, du texte à l'image, de la peinture aux mots. Un disque devient scène, une scène devient disque... Mais toujours les mots vous courent après, vous rattrapent, vous font basculer dans son univers et vous abandonner à sa force fragile. A son humour, à sa chaleur aussi.  A son cri. 


SARAH BOREO - AUTEURE


FEMME ASSISE AU BALCON DU TEMPS® 

 

Un pièce® - spectacle musical - en 34 tableaux.

"Un spectacle bien nécessaire aujourd'hui. Où l'Amour, le Rêve, l'Espoir de Lumière sont plus que jamais nécessaires. Un texte, concret, mais bâti comme un poème... La musique permanente du coeur présente dans la mélodie de la vie, et dans ces chansons, ces musiques et ces instruments choisis pour nous faire vibrer. Très belle réflexion aussi sur les rapports complexes entre la femme et l'homme aux comportements bien différents. Un mystère. Une alchimie. Et puis, ces figures mythiques, rarement aussi bien matérialisées... du Temps, de la Solitude et de l'Amour.

 

Un spectacle qui s'écoule rapidement, à l'image d'une vie bien remplie, comme une valse dans les bras du Temps, avec ses ralentis et ses accélérations. Un spectacle plein d'humour et de recherche de la vraie vie, pas de celle de l'Or et du Pouvoir."

 

Albert-André LHEUREUX - Metteur en scène


SARAH BOREO ET LE CLASSIQUE



TOUS LES SOIRS SAUF DIMANCHE


Le rêve argentin (A.Discepolo), Esther ou Bérénice (Racine), L'orchestre (Anouilh), La grande imprécation devant la muraille de la ville (Dorst), Esmeralda (Zondeck), Andromaque (Racine), Antigone (Anouilh), Les épiphanies (Pichette), Electre (Giraudoux), Noces de sang (Lorca), L'alouette (Anouilh), Yerma (Lorca), Deidre des douleurs (Synge), Procès à l'euthanasie (D. Nidas), NUCLÉA (Pichette), d'autres encore...

 

Les planches, Sarah ne les quitte pas. Elle lui sont chevillées au corps, indissociables de son âme d'artiste. Le goût particulier de l'émotion, de la lucidité mêlée au rêve. Une démesure artistique qui ravit son Public.  



sarah boreo et le music hall



SARAH BOREO ET JACQUES PREVERT


LA FEMME ACEPHALE - SARAH BOREO

Cette comédienne insolite, artisane d'une scène plurielle, grinçante et touchante, ne pouvait que dévorer Jacques PREVERT et se confondre avec sa "Femme-Acéphale".

 

"Cette Femme Acéphale - Mais qui est-elle donc ? Une fantasque, une folle ? Parce qu'elle refuse les normes établies par la société, qu'elle parle les crocs acérés et de doigts crochus sur ses rêves d'eau de mer. Est-elle folle parce qu'elle parle de ces interdits inventés par les hommes sur des délires d'enfant ivre de beauté et d'amour ? Cette femme, reine folle, lève ses jupes au nez des gens, chante son quatueur florissant et se dénoue en faisant ses tours de manège de chevaux de joie." 

 

Un enregistrement et une version intégrale du texte de Jacques PREVERT. Une illustration musicale de Philippe GERARD. Une chanson de l'accordéoniste Joë ROSSI. Un disque - A voir dans LA CHANSON.  





SARAH BOREO ET LES YEUX SUSPENDUS® 


OU CANTIQUE POUR UN COEUR DE VERRE®  

 Une création dont Sarah BOREO est auteure et interprète. 

 

"C'est un cri, c'est la prise de conscience d'un immense désespoir. Nous étouffons, nous manquons d'air. Nous n'avons plus les moyens de vivre, tout au plus pouvons-nous décrocher un petit coin de ciel bleu. La société se déglingue, plus personne ne tend la main. Les gens deviennent agressifs, nous connaissons une fin de civilisation. Nous sommes asservis à la fois par l'argent et par le progrès. Un progrès qui domine l'homme au lieu de le servir.

 

Les yeux suspendus ou cantique pour un coeur de verre® - c'est le cri d'une femme qui se sent un pantin ligoté aux mains des hommes, aux mains de la société. Ce dialogue-monologue, suite de textes et de chansons, est un spectacle fragile qui puise sa force et son impact dans la dérision et la poésie."

 

Il a été mis en scène par la chorégraphe Patty SWAN qui a conçu une gestuelle où le décor lumineux prend une importance prépondérante, la régie se muant dès lors en une partition musicale. Un disque aussi - A voir dans LA CHANSON

 

Paris - Au Théâtre Des Champs-Elysées 

Photos©Irina IONESCO



SARAH BOREO ET LE REVE ARGENTIN 

DE ARMANDO DISCEPOLO - Dramaturge et metteur en scène argentin, 1887-1971. Une mise en scène de Oscar SISTO, avec Rafaël BIANCIOTTO, Sarah BOREO, Rodolfo DE SOUZA, Marie-Christine MEDANA, Xavier MESTRES, Florencia RODIN,  Pascal SEGUIN, Oscar SISTO.

 

Le rêve argentin, c'est l'’histoire d'’un personnage en quête de réussite dans le nouveau monde, l’'Amérique, où l'’horizon sans limite laisse la place au rêve. Au commencement étaient les Indiens. Puis vinrent les colons, les esclaves et les émigrants. Fuyant misère ou oppression, des millions d'hommes et de femmes quittent la vieille Europe pour le Nouveau Monde, symbole de réussite et de liberté.... Stefano, issu d'’une famille de paysans napolitains, obtient son diplôme au Conservatoire national de musique de Naples avec un premier prix de composition. Son rêve : être un grand compositeur d’'opéra comme Puccini ou Verdi. A 25 ans, il part à Buenos Aires à la recherche du succès et de la fortune. Marié à une Argentine et père de sept enfants, il se retrouve tromboniste à la fanfare municipale. Vingt ans après, l'opéra tant attendu n'est toujours pas écrit. Le succès et la fortune ne sont plus que des rêves révolus. Stefano comprend alors, que "la vie est une illusion et l'idéal, un papillon qu'on n'attrape pas".